La mesure en physique quantique : une particule n’a pas de position. Par Etienne Klein

[Physique Quantique] [Principe d’indétermination]

   Etienne Klein répond dans cet extrait à une question posée concernant la mesure en physique quantique.

Il est difficile de parler de physique quantique de part la difficulté des concepts abordés mais aussi de celle de le dire bien : de le dire avec des mots justes. Le principe d’indétermination d’Heisenberg est souvent mal compris. La mesure en physique quantique n’est pas moins précise qu’en physique classique : c’est juste qu’avant la mesure, une particule quantique n’a pas de position. Une particule quantique n’a pas le comportement d’une particule classique.

A retenir :

Avant la mesure, une particule quantique n’a pas de position

Extrait de la conférence « Pourquoi les quanta sont-ils si troublants ? » donnée à la Cité des sciences et de l’industrie en janvier 2007

Deuxième conférence du cycle d’Etienne Klein sur la physique quantique donné à la Cité des sciences et de l’industrie en janvier 2007. Etienne Klein est physicien et philosophe au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Crédits : Etienne Klein – Cité des sciences et de l’industrie

   Etienne Klein,  Physicien au Commissariat à l’énergie atomique, Professeur à l’École centrale, docteur en philosophie des sciences et directeur du laboratoire de recherche du LARSIM.

Pour aller plus loin :

Principe d’indétermination d’Heisenberg

Etienne klein

Site internet d’Etienne Klein

Difficultés conceptuelles de la mesure en physique quantique : les ravages des mauvaises vulgarisations. Par Etienne Klein.

[Physique Quantique] [Principe d’indétermination]

   Etienne Klein répond dans cet extrait à une question posée en toute fin de conférence concernant la mesure en physique quantique.

Il est difficile de parler de physique quantique de part la difficulté des concepts abordés mais aussi de celles de le dire bien : de le dire avec des mots justes.

Etienne Klein nous parle ici des ravages et des dangers des mauvaises vulgarisations, souvent sources de mauvaises interprétations des concepts.

A retenir :

En physique quantique, la mesure change la représentation mathématique (ici, de l’électron) : son vecteur d’état. Principe d’indétermination est une meilleure manière de dire que principe d’incertitude.

Extrait de la conférence « Pourquoi les quanta sont-ils si troublants ? » donnée à la Cité des sciences et de l’industrie en janvier 2007

Deuxième conférence du cycle d’Etienne Klein sur la physique quantique donné à la Cité des sciences et de l’industrie en janvier 2007. Etienne Klein est physicien et philosophe au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Crédits : Etienne Klein – Cité des sciences et de l’industrie

   Etienne Klein,  Physicien au Commissariat à l’énergie atomique, Professeur à l’École centrale, docteur en philosophie des sciences et directeur du laboratoire de recherche du LARSIM.

Pour aller plus loin :

Principe d’indétermination d’Heisenberg

Etienne klein

Site internet d’Etienne Klein

Expérience à choix retardé et vision d’Everett. Par Etienne Klein

[Temps] [Everett] [Exp Choix Retardé] [Non-Localité] [Réel]


Etienne Klein aborde dans cet extrait la notion de réalité et de la mesure en mécanique quantique.    L’interprétation d’Everett est métaphysiquement lourde et coûteuse.
« L’onde explore par son étalement toute la topographie de l’appareil de mesure. »
Anecdote humoristique sur Thibault Damour.

Dans cet extrait, Etienne Klein répond à une question du public. Bien entendu, sa réponse est insuffisante pour comprendre l’interprétation d’Everett

Extrait de la conférence :
« Que dirait la physique si elle pouvait parler du temps ? »
Jeudi 19 mai 2016, de 18 h à 20 h, au Patio.
https://www.youtube.com/watch?v=M7VK2QHw7o8

Étienne Klein abordera un paradoxe autour du mot « temps » : alors qu’il ne donne lieu à aucune difficulté dans une simple phrase, il devient très embarrassant dés qu’il est isolé des mots qui l’entourent. Il se change en énigme, devient tourment terrible de la pensée : Qu’est ce que le temps ? S’agit-il d’une substance particulière ? Existe-il par lui même ? Est-il un produit de la conscience ? Étienne Klein nous guidera pour savoir si la physique peut nous aider à répondre à toutes ces questions qui touchent à la fois la métaphysique et notre quotidien.

Étienne Klein est physicien, professeur à l’École centrale à Paris et directeur du laboratoire de recherche au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Il est aussi philosophe des sciences, charismatique, et habitué des médias. Il anime d’ailleurs depuis 2014 sur France Culture la chronique « La conversation scientifique ».

Organisateur : Maison pour la science en Alsace au service des professeurs – Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg

Pour aller plus loin :

Bohr et la complémentarité ou et si un photon pouvait parler Par Alain Aspect

Interprétation de l’expérience à choix retardé de Wheeler. Par Alain Aspect

Réduction du paquet d’onde
Everett
Expérience d’Aspect

 

Bohr et la complémentarité ou et si un photon pouvait parler Par Alain Aspect

[Alain Aspect] [Complémentarité] [Expérience] [Bohr] [Non-séparabilité]

   Alain Aspect, très grand expérimentateur, après avoir expliqué sa fameuse expérience concernant la non-séparabilité (inspirée de l’expérience des fentes (trous) de Young mais cette fois avec un seul photon) nous expose dans cet extrait la vision de Niels Bohr, le « Pape » de la Quantique.
.   Je vous incite fortement à replacer cet extrait dans son contexte et d’écouter l’intégralité de la conférence d’Alain Aspect.
Note personnelle : conférence qui demande de mettre un peu son cerveau en action 😉

A retenir :
Mise en évidence de l’aspect ondulatoire de la lumière par les phénomènes d’interférence mais avec un seul photon.
Quantification de la probabilité de présence du photon.
L’expérience de Young concerne beaucoup de photons, celle d’Aspect un seul..
« La clarté et la justesse sont des notions complémentaires ». Niels Bohr.

Extrait de la conférence :
« Le photon onde ou particule ? L’étrangeté quantique mise en lumière ».
Conférence organisée par les Amis de l’IHES le 23 mai 2019

Pour aller plus loin :

Expérience de Wheeler  (suite de la conférence)

Alain Aspect.
Alain Aspect (non-séparabilité). (un seul photon)
Fentes (trous) de Young.
Franges d’interférence.
Niels Bohr et la complémentarité

Le paradoxe des jumeaux de Langevin expliqué Par Etienne Klein

[Temps] [Relativité] [Langevin] [Temps propre]

   Etienne Klein aborde dans cet extrait la notion de temps propre à travers l’exemple du paradoxe des jumeaux de Langevin.

A retenir : Il existe autant de temps propres qu’il y a d’observateurs.

Extrait de la conférence Peut-on voyager dans le temps ? 
14 octobre 2008, Espace des sciences de Rennes

   Les Mardis de l’Espace des sciences avec Etienne Klein, Physicien au Commissariat à l’énergie atomique, Professeur à l’École centrale, docteur en philosophie des sciences. La possibilité de voyager dans le temps est régulièrement évoquée par les magazines scientifiques, parfois même par les scientifiques eux-mêmes, et est le sujet de nombreux romans de science-fiction. Nous discuterons d’abord du sens qu’on peut donner à l’expression « voyager dans le temps », puis nous expliciterons ce que la physique contemporaine dit à ce propos. Étienne Klein est physicien, professeur à l’École centrale à Paris et directeur du laboratoire de recherche au Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Il est aussi philosophe des sciences, charismatique, et habitué des médias.

Pour aller plus loin :

Paradoxe des jumeaux

Science étonnante

Temps propre

Etienne klein

Site internet d’Etienne Klein

Charlatanisme et physique quantique. Par Julien Bobroff

[Quantique] [Pseudosciences[Charlatanisme]


Julien Bobroff nous explique dans cet extrait le dévoiement de la science et tout le charlatanisme associé à la quantique, en particulier du point de vue de la santé.

Dans le second extrait, il nous parle de Deepak Chopra 😉

Extrait de la conférence :
« La Physique Quantique Autrement » par Julien Bobroff
https://www.youtube.com/watch?v=SA1uzOa7K2c
Lien vers « Infini Sciences »
https://www.youtube.com/channel/UCvV7…

Interprétation de l’expérience à choix retardé de Wheeler. Par Alain Aspect

[Alain Aspect] [Complémentarité] [Expérience] [Bohr]

[Non-séparabilité]

Alain Aspect, très grand expérimentateur, après avoir expliqué sa fameuse expérience concernant la non-séparabilité (inspirée de l’expérience des fentes (trous) de Young mais cette fois avec un seul photon) nous expose dans cet extrait l’interprétation de son expérience à choix retardé inspirée par Wheeler.

Je vous incite fortement à replacer cet extrait dans son contexte et d’écouter l’intégralité de la conférence d’Alain Aspect.

Note personnelle : conférence qui demande de mettre un peu son cerveau en action 😉

 A retenir : Mise en évidence de l’aspect ondulatoire de la lumière par les phénomènes d’interférence mais avec un seul photon. Quantification de la probabilité de présence du photon. L’expérience de Young concerne beaucoup de photons, celle d’Aspect un seul.. Débat EPR tranché, Bohr a raison, pas de variables cachées. Subtilité de l’interprétation : ne pas dire n’importe quoi.

Extrait de la conférence :

« Le photon onde ou particule ? L’étrangeté quantique mise en lumière ».

Conférence organisée par les Amis de l’IHES le 23 mai 2019

Pour aller plus loin :

  1. Alain Aspect              
  2. Alain Aspect (non-séparabilité). (un seul photon).             
  3. Paradoxe EPR                 
  4. Fentes (trous) de Young
  5. Interférences ondulatoires 
  6. Niels Bohr et la complémentarité  

L’allégorie du progrès : le mythe de Dédale. Par Pierre-Henri Gouyon

[Génétique] [Ethique] [Progrès] [Environnement]

Pierre-Henri Gouyon est un scientifique engagé dans la cause écologique. Dans cet extrait très philosophique, il puise dans le passé (mythe de Dédale) pour penser le futur Progrès).

Sujet d’actualité par excellence, Pierre-Henri Gouyon nous invite à y réfléchir. A titre personnel, je vous conseille fortement ses conférences.

Extrait choisi : 1:30:28 à 1:36:30

Morceau extrait de la conférence :

[Pierre-Henri Gouyon] Darwin : la théorie de l’évolution et la génétique humaine , Espace des sciences 17 février 2009

Les Mardis de l’Espace des sciences avec Pierre-Henri Gouyon, Directeur du Laboratoire Ecologie Systématique Evolution à Université de Paris XI, Professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

A partir d’une approche historique de la façon dont ont été élaborées la théorie de l’évolution et celle de l’hérédité, on explorera les interactions complexes entre la biologie et la société. Quels sont les mécanismes qui expliquent l’émergence des espèces vivantes ? Comment les caractères sont-ils hérités ? Quelles conséquences sociales ceci peut-il induire ? EugénismeOGMbioéthique… autant de sujets qui seront présentés et soumis à discussion. Catégorie Science et technologie

https://www.youtube.com/watch?v=UrdPaxfrbqs

Pour aller plus loin :

Pierre-Henri Gouyon

Charles Darwin

Théorie de l’évolution

Lévitation et supraconduction, expériences Par Julien Bobroff

  [Lévitation] [Supraconduction] [Expérience]

Lévitation et supraconduction, expériences  Par Julien Bobroff

Julien Bobroff me fait rêver. Dans cet extrait, il réalise des expériences de supraconductivité sur le plateau de l’espace des sciences et nous montre la quantique à échelle humaine. Un grand moment.

Extrait de la conférence : « Les supraconducteurs et leurs fascinantes propriétés » par Julien Bobroff

Extrait choisi : 1:10:40 à 1:17:20

Lien vers L’espace des Sciences de Rennes https://www.youtube.com/channel/UClDk0iyj99stPxD9NQUaVSQ

Espace des sciences 101 k abonnés 1 février 2011

Les Mardis de l’Espace des sciences avec Julien Bobroff, physicien, Laboratoire de Physique des Solides de l’Université Paris XI.

Une fois refroidis à très basses températures, certains matériaux deviennent supraconducteurs. Non seulement ils se mettent à conduire le courant électrique de façon parfaite, mais en plus, ils font léviter les aimants. Des expériences en direct montreront ces étonnantes propriétés. Cent ans après sa découverte, la supraconductivité reste une grande énigme et un des enjeux essentiels de la physique moderne. De nombreuses applications existent déjà, de l’imagerie médicale aux trains à lévitation, certaines pourraient changer le monde dans le futur, du stockage d’énergie aux ordinateurs quantiques. 2011 est l’année de la supraconductivité. Pour découvrir des expériences fascinantes, rendez-vous sur www.vulgarisation.fr

A l’occasion des cent ans de la supraconductivité découverte le 8 avril 1911, visitez le site officiel : www.supraconductivite.fr et le site du CNRS : www.supra2011.fr qui répertorie tous les évènements liés à l’année de la supra. Sciences Ouest, 2003, n°200, La supraconductivité suit sa route

Pour aller plus loin :

Julien Bobroff

https://fr.wikipedia.org/wiki/Supraconductivit%C3%A9

CNRS : www.supra2011.fr